Le 1er portail des Assistantes de Direction au Maroc ! ACCÈS RECRUTEUR Se connecter
Offre d'emploi à Casablanca (Maroc) Publié le 28/03/2017 | 16:42












Offre d’emploi au Maroc : des lueurs d’espoir sur marché du travail !

L’offre d’emploi au Maroc est l’un des critères que nous regardons pour déterminer la vitalité économique du Royaume. Le Maroc, qui rencontre encore de nombreuses difficultés pour se développer, connait cependant de nettes améliorations dans certains secteurs : l’espoir est permis pour le marché du travail marocain !

Le marché du travail et l’offre d’emploi au Maroc

Une offre d’emploi variable

Les lois du marché de travail et ainsi les variations de l’offre d’emploi sont la source d’une grande controverse politique et économique. Malgré les analyses économiques encore trop négatives et parfois inquiétantes, quelques lueurs d’espoir sont permises !

L’offre d’emploi au Maroc : uniquement pour les expatriés ?

En effet, le Royaume attire de plus en plus les expatriés, à l’heure où la mondialisation facilite les flux de l’immigration du travail : ils sont nombreux à venir s’installer dans les multinationales implantées dans le Royaume et bénéficient donc d’une véritable offre d’emploi. Cela signifie-t-il pour autant que l’offre d’emploi est nulle pour les marocains ?

La relance de l’offre d’emploi au Maroc

Le gouvernement marocain tente depuis quelques années de relancer le marché du travail par le biais de réformes visant les tranches d’âges et les catégories socioprofessionnelles les plus touchées par le chômage, qui reste encore assez élevé dans le Royaume. Il s’agit ainsi surtout de créer de l’offre d’emploi pour les millions de jeunes, en particulier dans les secteurs porteurs de l’économie marocaine.

L’avenir du marché du travail au Maroc

La jeunesse marocaine : une demande en augmentation

Le Maroc abrite un marché du travail encore très déséquilibré, faisant fortement défaut à la jeunesse marocaine. De récentes études ouvertes et mises à disposition par le Haut Commissaire au Plan (HCP), spécialisé dans l’analyse des données relatives à l’économie marocaine, démontrent cette persistance accrue du chômage chez les jeunes. Ces derniers représentent pourtant 55% de la population. En effet le taux de chômage dans la tranche d’âge des 15-24 ans et des 25-34 ans est plus élevé que pour la tranche des personnes plus âgées. L’écart entre les jeunes ruraux et les jeunes citadins est aussi à prendre en compte : les villes fournissent une offre d’emploi encore plus basse à leur jeunesse que les campagnes. Cette situation est notamment due à la faible scolarisation des jeunes.

L’espoir pour l’offre d’emploi : des nouveaux secteurs porteurs

De nouveaux secteurs constituent une réelle lueur d’espoir pour l’offre d’emploi au Maroc. Le secteur clé c’est bien entendu celui du tourisme, qui connait un véritable boom ces dernières années dans le Royaume (on note une offre d’emploi augmentée de 300.000 posts  pour l’ensemble du secteur). Des nouveaux lieux innovants accueillent de grands projets touristiques qui promettent une véritable offre d’emploi diversifiée. Alors ne perdez pas espoir ! Le pays prend petit à petit conscience de ses limites et de sa nécessité de s’ouvrir et de mieux former sa jeunesse pour qu’elle s’intègre au monde de l’entreprise et aux différents secteurs du service.



0 Commentaires